3 days in the outback : Kata Tjuta et l’Uluru

Hi, reprenons ou je vous ai laissé la dernière fois…avec 7h de plus. Il est 5h30 du matin, le guide vient de nous réveiller, il fait nuit noire, j’ouvre les yeux et… je réalise que j’ai passé une super nuit et que je n’ai pas eu froid une seule seconde!
Adopté le swag!

Nous voilà donc répartis, plus au sud cette fois, pour visiter Kata Tjuta, un superbe site aborigène. ici les femmes ne sont pas autorisées, mais en temps que touriste je suis considérée comme une « enfant » (car non initiée) et j’ai donc le droit de faire la marche (no comment sur le détournement de règles ancestrales au profit de l’économie, hahem)
Nous avons donc fait notre petite rando dans les gorges et sur le flan de la montagne, les paysages étaient à couper le souffle. Le ciel encore plus bleu que bleu (je sais j’ai un peu bloqué la dessus, mais franchement je n’avais jamais vu de bleu aussi intense), les montagnes superbes, bref Kata Tjuta est un endroit que je vous recommande vivement!
Nous avons débuté la marche à 8h30, il faisait vraiment frisquet (d’où le pull+veste+casquette)… et deux heures plus tard on était repassé à 30 degrés!

L’après-midi on visité un centre dédié à la culture arborigène. Sans entrer dans les détails, leur culture est très riche, composée de beaucoup d’histoires qui se transmettent de génération en génération. Avec nos yeux d’occidentaux il est difficile de tout comprendre (notamment sur la possibilité de photographier ou non certains endroits), leurs lois étant assez complexes.

Après ça nous avons fait une autre rando (tu vas en bouffer des km à pieds ma pauv’ Ginette) puis nous sommes allés voir le coucher de soleil sur l’Uluru…impressionnant!
L’Uluru est également appelé l’Ayers, c’est un énorme rocher de plus de 10 km de diametre (le plus gros du monde) posé en plein désert.
Lorsque je vous parlais de la complexité de la culture arborigène, en voici un nouvel exemple. L’Uluru est un lieu sacré au yeux des arborigènes. A ce titre son ascension est donc interdite… Sauf qu’une fait, l’accès n’est pas du tout interdit voir même facilité par la présence de barrières tout de long de l’ascension. Le site appartenant aux aborigènes, on peut se demander pourquoi ils ne ferment pas l’accès à l’ascension ?
Évidement nous n’avons pas la réponse mais la piste selon laquelle ils craignent que les touristes ne viennent plus au coeur du désert si l’ascension à l’Uluru est interdite est assez probable.

Dans notre cas nous avons préférer respecter la culture locale et nous ne sommes pas montés en haut de la montagne, nous avons (juste) fait le tour du caillou, le lendemain matin avant de reprendre la route pour Alice Springs!

Last day in the center, next post will be in Darwin : beware of crocodiles !

Un bout de l’uluru avec la lune en fond

20120901-133146.jpg

Kata Tjuta

20120901-133211.jpg

20120901-133245.jpg

20120901-133319.jpg

20120901-133344.jpg

20120901-133414.jpg

Re l’Uluru

20120901-133627.jpg

20120901-133645.jpg

20120901-133710.jpg

20120901-133736.jpg
Coucher de soleil

20120901-133823.jpg
Et lever quelques heures plus tard sur l’uluru…quand je vous dis qu’on n’a pas beaucoup dormi!

20120901-133938.jpg

20120901-134001.jpg

20120901-134024.jpg

Related Posts

2 Comments

  1. Mode'n Marie
    2 septembre 2012 at 12 h 45 min - Reply

    Magnifique voyage, superbes paysages !! ENJOY !
    PS : top cette dernière photo !!
    Bises
    Marie

    http://www.modenmarie.com/

  2. Anne France
    2 septembre 2012 at 18 h 06 min - Reply

    Une belle invitation au voyage. Sympa la dernière photo !